°C , Ensoleillé
Vent: E de 15 km/h
Humidité: 42%
  • Auj
    16/29 °C
  • Jeu
    19/26 °C
  • Ven
    13/29 °C
  • Sam
    12/24 °C
www.mouchan.fr

Conseil d'école - mardi 15 juin 2021

26/01/2022

Les effectifs

On continue, avec des effectifs stables, pour notre plus grand plaisir. Nous avons actuellement 36 élèves dans l’école (un CM2 est arrivé début juin): 9 CP, 7 CE1, 6 CE2, 7 CM1, 7 CM2, ce qui correspond à 16 élèves chez MmeLébé et 20 élèves chez M. Grenier.

Pour l’année prochaine, nous devrions avoir quelques élèves supplémentaires, en dehors des 6 GS attendues. Pour l’instant, il y en a 3 supplémentaires, 2 CP et 1 CE1, soit 38 élèves.

Le Budget

Le compte est crédité d’une somme de 4761,48 €. Cette somme importante est toujours le fait de la mise en sommeil des activités de l’année dernière. Elle inclut désormais l’aide financière de la mairie de Larressingle (1000€), que nous remercions grandement, et l’aide financière de notre mairie adorée (955€). Un audit de la comptabilité de l’école par l’OCCE (Office Central de la Coopération à l’École), qui aide à la gestion et centralise les écoles adhérentes, se tiendra la semaine prochaine.

Les travaux

L’école tient encore debout et Monsieur le Maire nous a informés de la validation du permis de construire. D’une part les toilettes de l’école seront entièrement rénovées. Les travaux devraient débuter pendant les vacances de Toussaint (un préfabriqué sanitaire sera installé dans la cour de l’école). D’autre part la nouvelle pièce à destination des activités des NAP et de l’école qui se trouvera dans le préau le plus proche de la cantine devrait voir le jour prochainement, peut-être pendant les vacances d’été. Le goudronnage de la cour devrait suivre. Que la Municipalité soit remerciée pour tout cela !

À côté de ces chantiers pharaoniques, l’humble directeur de l’école demande à la Mairie s’il pourrait avoir un ordinateur portable digne de ce nom pour finir sa carrière dans le cadre idyllique mouchanais. En effet, avec son écran dont la diagonale mesure 25 cm et le temps de chargement d’un courriel proche de 3 minutes, ça devient un peu pénible pour ses yeux et sa patience. Un grand écran, ce serait bien.

Maîtresse Sylvie, qui a toujours plein de bazar à ranger, a fait la demande d’une étagère pour sa classe.

Les activités de l’école

  • Nous avons poursuivi avec plus ou moins de régularité (situation sanitaire et organisation dumaître obligent !) la correspondance avec l’école de Montreuil. C’est un exercice difficile, car nos classes ont des effectifs assez différents (19 – 26), c’est un CM1 et nous avons un triple niveau et il faut de la régularité dans le temps. Bref, c’est une activité intéressante pour peu qu’elle soit complètement intégrée dans un plan de travail et d’apprentissage rigoureux. Nous renouvellerons peut-être, mais pas tout de suite.
  • Emma, notre éducatrice en EPS, future maman dès mi-juillet, vaque à ses occupations etretrouvera les élèves dès octobre. Nous lui souhaitons les plus beaux échanges heureux et souriants avec son bébé.
  • Nous continuons tous les mercredis à mener les Conseils de Vie d’École (sur une idée de la géniale maîtresse !) dans lesquels nous tentons d’inciter les élèves à libérer leur parole de façon constructive non seulement pour régler les désaccords et problèmes dans les classes ou dans la cour de récréation, mais aussi pour proposer et mettre en application des projets qui leur tiennent à cœur.
  • Les ateliers du lundi, que nous avons proposés à l’initiative de Maîtresse Sylvie lors des Conseilsde Vie d’École du mercredi, sont en roulement : différentes activités sont proposées aux enfants pour une durée de 3 ou 4 semaines, de manière à ce que tout le monde puisse y participer. Entre jeux de société pédagogiques, jeux de construction, lecture, projets de construction (nichoirs, cabanes, hôtel à insectes) : les enfants proposent, élaborent, font des recherches documentaires et font valider leur projet à la suite d’un exposé lors d’un conseil de vie d’école. Il n’y a plus qu’à manier scie, marteau et tournevis pour construire. Les petits et les grands coopèrent, s’entraident, se disputent aussi, mais ils argumentent. Ce sont des moments très intéressants à observer et auxquels nous nous mêlons avec plaisir !
  • Durant cette période, un ingénieur du CNES (Centre National d’Études Spatiales), M. Rubio, estvenu du centre d’Aire-sur-Adour pour présenter sur 3 sessions l’utilisation des ballons stratosphériques dans le cadre de l’étude du dérèglement climatique, ainsi que l’exploration spatiale. Thomas Pesquet n’était pas loin et des projets concrets (pour la classe de CE2-CM1CM2) sont en attente de validation pour l’année prochaine.
  • Patricia Derrey, infirmière scolaire au collège Saint-Exupéry de Condom s’est associée à moidans la classe des grands pour mettre en place une série de séances concernant l’éducation affective et sexuelle des enfants, du respect de l’autre, des différences et des relations fillesgarçons. Les échanges furent riches et dynamiques et les parents ont été invités à discuter de tout cela avec leurs enfants autour d’un livret conçu à la suite de ces séances.
  • Victoria Digon, notre cheffe de chœur préférée mais trop rarement là a finalisé le travail avec lesdeux classes autour des chansons de Julien Joubert.
  • Nous avons aussi cuisiné durant cette période : l’omelette à l’aillet était à l’honneur grâce à l’aillet produit par les CP-CE1 dans les carrés potagers. La cuisine fut faite dans la cour de l’école et le village embaumait le beurre chaud et l’aillet qui blondit. Un joli moment de partage !
  • Il y a eu aussi une expérience de semis de salades qui, malgré les aléas (vacances, isolement, confinement, covid, coup de chaud…), devraient se retrouver dans les assiettes des enfants à la fin du mois.
  • La classe de Maîtresse s’est lancée dans un projet de correspondance locale en envoyant descartes de vœux aux familles des enfants.
  • Après la fermeture de la classe de maîtresse Sylvie durant une semaine à cause du méchantvirus, nous avons nous aussi bénéficié des tests salivaires proposés par le Centre de Médecine Scolaire. Tous les résultats se sont avérés négatifs.
  • Nous avons marché aussi, comme cela devient une habitude, mais pas assez à notre goût ! Nous irons donc dès vendredi 18 à Larressingle, à pied, à partir de la gare de Mouchan. Là-bas, la Municipalité de Larressinglenous offre des activités gravitant autour de la vie médiévale proposée par le Centre d’Histoire Vivante Médiévale de Carcassonne. Qu’elle soit encore une fois remerciée pour ce beau cadeau ! Nous pique-niquerons là-bas (chouette, du zéro déchet !) et reviendrons à pied (10 km dans la journée, trop facile !) à l’école.
  • Nous (les deux enseignants de l’école !) avons participé à une formation pédagogique qui nous apermis d’échanger avec des collègues et surtout de les accueillir dans nos classes respectives pour des échanges et des analyses de pratiques autour de l’écriture chez les CP-CE1 et de la compréhension chez les CE2-CM1-CM2. Une succession de moments très riches qui nous a permis de découvrir de nouveaux outils, de les mettre en place, de les analyser et de les critiquer entre collègues. Des formations comme celle-là, on en redemande ! Nous remercions vivement la conseillère pédagogique, Lucie Boué, qui nous a guidés de main de maître, toujours en souriant !
  • Cette semaine, nous avons débuté les séances de piscine. Elles seront au nombre de six pourchacune des classes, et nous espérons qu’il fera beau. Les séances durent 30 minutes (dans l’eau), et le bassin est réservé à chaque fois pour une seule classe, situation sanitaire oblige. Nous sommes tous très heureux d’y participer.
  • Le projet lecture poétique gravitant autour de la poésie de Joseph Ponthus prévu pour cette find’année, en sa présence, est reporté à l’année prochaine pour la bonne raison qu’il est décédé il y a quelques mois. Nous lui rendrons hommage l’année prochaine, parce que c’était un sacré bonhomme dont les parents de la classe de CE2-CM1-CM2 ont lu les textes, et que, en tant qu’amoureux de ses textes, j’y tiens particulièrement.
  • Nous avons initié une action avec M. Marmus de Cassaigne. Son travail autour de la médiationanimale auprès de personnes fragiles ou handicapées nous intéresse dans le cadre de la découverte du handicap. Nous avons élaboré avec lui un projet de décoration de son camion itinérant, autour de peintres dont la peinture est vivante, joyeuse et dynamique : Joan Miro et Keith Haring. La situation sanitaire ne nous a pas permis d’avancer cette année mais nous comptons bien finaliser l’année prochaine.
  • En parallèle de cette action, nous sommes entrés en contact avec M. Camilieri, responsable d’uneantenne de l’association LADAPT, qui s’occupe de l’insertion sociale des personnes handicapées. Elle a créé un outil, la handi-malette, dont la finalité est de faire découvrir les différents types de handicaps. Ce projet devrait débuter dans de meilleures conditions à la rentrée.
  • Enfin, il nous semble utile et important de nous retrouver entre enseignants, parents,responsables des NAP, représentants des municipalités pour marquer le coup, pour montrer que les relations existent toujours malgré les conditions sanitaires, et simplement pour le plaisir d’être ensemble. Évidemment, en respectant le protocole sanitaire, il va sans dire ! Nous vous proposons donc de nous retrouver avec votre propre verre, vos propres assiettes et vos sourires derrière le masque pour souhaiter bon vent à cette année scolaire qui se termine, le vendredi 2 juillet à partir de 18h30.Ce sera donc une auberge espagnole, chacun ramène un petit quelque chose facile à manger   : tarte, pâté, pain…

Dernière minute : les sourires pourront se faire sans les masques, youpi !

  • Comme il y a quelques années, des parents demandent de faire un sondage pour savoir sicertaines familles seraient intéressées par une navette le mercredi vers le centre de loisirs de La Pélissère à Condom. Nous leur proposons de transmettre un questionnaire.