Accueil commune de mouchan
VUE AERIENNE DE MOUCHAN
Accueil commune de mouchan
POEME
Accueil commune de mouchan
TOURNESOLS
Accueil commune de mouchan
raisins
Accueil commune de mouchan
MUR VILLAGE
Accueil commune de mouchan
NENUPHARS SUR L'OSSE
Accueil commune de mouchan
BRUME SUR LA COMMUNE
Accueil commune de mouchan
MUR LAVOIR
Accueil commune de mouchan
LAMPIONS
Ecoles RPI Cassaigne - Larressingle - Mouchan

LES HORAIRES 

ECOLE ELEMENTAIRE PUBLIQUE  PIERRE GABRIEL MOUCHAN

                                  Tél : 05 62 28 41 30 mail : ecoledemouchan@orange.fr                                       

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

Matin

9h-12h

9h-12h 9h-11h30 9h-12h 9h-12h

NAP

13h20-13h50 13h35-14h05 13h20-13h50 13h35-14h05

Après-midi

14h-16h30 14h-16h30 14h-16h30 14h-16h30

APC

ECOLE MATERNELLE PUBLIQUE  CASSAIGNE

Tél : 05 62 28 06 22 mail : ce.0320456X@ac-toulouse.fr

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

Matin

9h-12h 9h-12h 9h-12h 9h-12h

TAP

Après-midi

APC

PARENTS ELUS AUX POSTES DE DÉLÉGUÉS DE PARENTS D’ÉLEVES 2020 - 2021

ECOLE MATERNELLE DE CASSAIGNE

CYCLE 1

Déléguée : Nathalie MAGRI

Suppléante : Angélique MAULON-BEGUE


ECOLE PIERRE GABRIEL DE MOUCHAN

CYCLE 2

Délégué  : Honorine TOUHE-RUMEAU

Suppléante : Sasja LEMAHIEU

ECOLE PIERRE GABRIEL DE MOUCHAN

CYCLE 3

Déléguée : Cécile CAMILIERI

Suppléante :   Laeticia NOUAILLE

COORDONNEES UTILES

Direction Académique des Services de l’Education du Gers                                                        
Lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h00
7 bis, Rue GAMBETTA 32000 AUCH
Tél : 05 67 76 31 32

Pour la circonscription AUCH Nord : Madame Bérangère BYBAKOWSKI, Inspectrice
Secrétariat : 05 67 76 51 62

LES ENSEIGNEMENTS DE L'ECOLE

Cassaigne : 05 62 28 06 22

Mme Delphine CASEMODE (Directrice)

Classes de maternelle à Cassaigne

Mouchan : 05 62 28 41 30

Mme Sylvie LEBBÉ

Classe de CP – CE1

M Jean Luc GRENIER (Directeur)

Classe de  CE2 - CM1 – CM2

Intervenante Sport

Mme Emma DAUBAS

INFOS UTILES

L'école maternelle se trouve à Cassaigne, à 5 minutes de Mouchan.

L'école maternelle à Cassaigne dispose d'une seule classe qui regroupe tous les niveaux. Une Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles) assiste l’enseignante sur la réception, l’animation et l’hygiène des élèves de maternelle. Elle doit également préparer et nettoyer les locaux et le matériel directement en contact des enfants.

L’école primaire Pierre Gabriel à Mouchan possède 2 salles de classes. L'anglais et l'informatique sont enseignés à l'école de Mouchan.

Garderie à l’école maternelle de Cassaigne de 7h30 à 9 h le matin et de 16h30 à 18h30 le soir.

Le  transport scolaire est assuré par le bus, le matin et le soir entre les 2 écoles.

Chaque commune propose un service de cantine scolaire pour ses élèves.

SUIVEZ LES ECOLES SUR :

https://www.facebook.com/RpiCassaigneLarressingleMouchan

Compte rendu conseil d'écoles

Conseil d’école du mardi 9 novembre 2021
La nuit est tombée sur le petit village paisible de Mouchan. Tous les habitants sont
pelotonnés chez eux confortablement auprès de l’âtre chaleureux. Tous ? Non, car une poignée
d’indestructibles résistent encore au sommeil et se réunissent dans la BCD de l’école Pierre
Gabriel de Mouchan pour deviser sur l’école et son environnement...Cela se terminera-t-il par un
festin?


Présents
école maternelle de Cassaigne/école Pierre Gabriel de Mouchan
Mme Casemode ; Mme Lébé ; M. Grenier (enseignants) ; Mme Grandjean (NAP)
Mairie de Cassaigne
Mme Pujos (conseillère municipale)
Mairie de Mouchan
M. Touhé-Rumeau (Maire) ; Mme Driard (conseillère municipale)
Déléguées des parents Cassaigne
Mme Magri ; Mme Maulon-Bégué
Déléguées des parents Mouchan
Mme Touhé-Rumeau ; Mme Lemahieu (cycle 2)
Mme Nouaille ; Mme Camilieri (cycle 3)
Excusés : M. Boué (Maire de Cassaigne); M. Fernandez (Maire de Larressingle); Mme Gabory (DDEN)
________________________________________________________________________________________________
École de Cassaigne


Les effectifs
Actuellement, l’école compte 11 PS (nés en 2018), 5 MS (nés en 2017) et
8 GS (nés en 2016), ce qui nous amène à 24 élèves. C’est un effectif confortable, mais il va falloir
bientôt penser à pousser les murs !
Le budget
Au 1er novembre, il y avait 2136, 21 € sur le compte de la Coopérative Scolaire. Les recettes
correspondent à la participation volontaire des familles, pour un montant de 460 €.
Les travaux
• Nous remercions la Mairie pour avoir :
◦ rénové les murs du couloir et certains murs de la classe pendant les vacances.
◦ rebouché les trous dans la cour de récréation.
Règlement de l’école
Rien ne change. Il est adopté à l’unanimité des représentants de Cassaigne.
Un petit point Covid ?
Nous sommes passés en niveau 2 depuis le retour des vacances. Il y a peu de changement en
maternelle : pas de masque pour les enfants, port du masque par les adultes en intérieur, ainsi
qu’un nettoyage et une désinfection des surfaces de contact, une aération des locaux plus
fréquents.
Si une fermeture de classe est imputée au COVID en maternelle, la communication pour l’école à la
maison se fera comme les deux années précédentes : par échange de courrier électronique.
Point sécurité
• Un exercice de sécurité (PPMS attentat-intrusion) a été réalisé le 13 septembre 2021.
Activités de la classe
• Le projet de l’année gravite autour de l’étude des différents paysages .
Lors de cette première période, nous avons travaillé sur la forêt ( à partir d’albums, de
livres documentaires). Nous avons découvert les animaux, la végétation, les activités
humaines qui lui sont liés. Cette deuxième période sera placée sous le signe de la
montagne.
• Un intervenant est venu nous initier à l’Occitan le 4 octobre. Avec Thierry, nous avons
écouté de l’Occitan, nous avons aussi parlé, chanté, dansé et écouté de la musique
traditionnelle. Une deuxième intervention aura peut-être lieu plus tard dans l’année.
• Nous avons fêté la semaine du goût en octobre en cuisinant des fruits de toutes les
manières possibles et imaginables : en compotes, en tartes, en salades de fruits, en
gâteaux.
De petites activités à venir…
• Nos participons à la semaine européenne de réduction des déchets, du 22 au 25 novembre,
en association avec Trigone et le SICTOM de Condom : une collecte de jouets est
organisée. Ils seront redistribués par l’intermédiaire d’associations caritatives.
• Nous irons voir un spectacle au théâtre des Carmes de Condom le 30 novembre :
« L’arbre ». C’est du théâtre de papier comportant des objets et des marionnettes sur table.
• Deux sorties cinéma sont programmées le 14 janvier et le 21 avril.
• Un projet lié aux écrits postaux sera mené en décembre et en janvier, comme nous l’avions
fait il y a quelques années.
• Une sortie à la journée au cours de l’année est aussi à l’étude.


École Pierre Gabriel de Mouchan


Les effectifs
On continue, avec des effectifs en hausse, ce qui nous réjouit ! Nous avons actuellement 40
élèves dans l’école : 9 CP, 10 CE1, 7 CE2, 6 CM1, 8 CM2, ce qui correspond à 19 élèves chez Mme
Lébé et 21 élèves chez M. Grenier. Bientôt, il va nous falloir aussi pousser les murs...
Le Budget
Le compte est crédité d’une somme de 4871,06 €. Cette somme importante est toujours le
fait de la mise en sommeil des activités de l’année dernière. Elle inclut l’aide financière de la mairie
de Larressingle, que nous remercions encore grandement, et l’aide financière de notre mairie
toujours adorée et vénérée (si, si, même si nous n’avons rien à demander:) ). Cette somme intègre
aussi la participation volontaire des familles (800 €).
Nous en avons profité pour acheter du matériel de sport pour 600 €, ainsi que des jeux éducatifs
et du matériel de manipulation scientifique et mathématique pour 600 €. Après un inventaire de
notre matériel sportif, nous prévoyons l’achat d’un lot important de Rollers (une quinzaine de
paires, casques et protections incluses).
Règlement de l’école
Comme pour Cassaigne, rien ne change. Il est adopté à l’unanimité des représentants de
Mouchan.
Les travaux
• L’école tient encore debout et Monsieur le Maire nous informe de l’avancée des
travaux. Un local temporaire de toilettes a été installé dans la cour de l’école, des
barrières de sécurité délimitent avec délicatesse les territoires interdits. Ils
devraient durer jusqu’à fin avril-début mai. Et là, nous devrions avoir des toilettes
magnifiques, un local dédié aux NAP (mais partageable!) flambant neuf, et ensuite
une cour de récréation rutilante. Bref, un avant-goût du paradis. Et nous remercions
la Municipalité, dans la joie et l’allégresse, de s’être lancée dans cette rénovation.
Pour information, le financement de ce chantier est assuré par la municipalité de
Mouchan, la Communauté de Communes de la Ténarèze, le Département du Gers,
la région Occitanie et l’État.
• Nous remercions de même la Mairie pour la conception et l’installation d’une
superbe étagère, rabotée avec soin par MM. Saüm-Decuns et Lemahieu, dans la
classe de Mme Lébé.
• Enfin M. le Maire nous annonce que l’achat d’un vidéo-projecteur dévolu à l’école et
d’un ordinateur qui ne fonctionne pas au silex pour le gentil directeur a été
entériné. Encore une fois, un grand merci !
Les petites affaires de l’école
• Le 8 octobre ont eu lieu les élections de délégués des parents d’élèves. Furent élues sous
les acclamations de la foule :
▪ Honorine Touhé-Rumeau et Sasja Lemahieu pour la classe de CP-CE1.
▪ Cécile Camiliéri et Lætitia Nouaille pour la classe de CE2-CM1-CM2.
Nous les remercions pour leur investissement présent et futur.
• Nous pratiquerons l’exercice PPMS « attentat-intrusion » avant les vacances de Noël.
• Notre gentille ETAPS, Emma Daubas, est revenue après avoir tendrement pouponné : elle
sera présente à l’école les lundis et jeudis de 11h à 12h pour les CE2-CM1-CM2 ainsi que
les mardis et vendredis de 11h à 12h pour les CP-CE1. Nous sommes heureux de la
retrouver !
Les activités de l’école
• Le tour de village traditionnel de début d’année s’est déroulé sous le soleil et fut comme
toujours agréable. Nous incitons les parents à suivre le parcours de découverte du village qui se
termine en apothéose sur la petite chute sur l’Osse. Un endroit où on a envie de rester.
• Trois randonnées d’un minimum de 8 km ont émaillé le début d’année, vers Séailles, le château
d’eau. Cette mise en jambe nous a permis de voir que les CP sont bien résistants à la marche et à
l’effort à long terme. Une troisième randonnée nous a permis de découvrir la parcelle forestière
que nous prête gracieusement un parent d’élève, M. Almeida. Qu’il en soit remercié ! Elle se situe
à 40 minutes de marche de l’école et nous permettra d’y pratiquer des activités (pédagogiques,
évidemment!) d’extérieur régulièrement. Arthur Jullien de l’OCCE (Office Central de la Coopération
à l’École) est intéressé et se propose de venir nous y aider. C’est donc une affaire à suivre.
• Les Journées du Patrimoine, fin septembre, nous ont encore une fois permis de participer en
association avec la Municipalité à un moment festif conjuguant promenade aux lampions dans le
village, musiques et danses traditionnelles, textes et poèmes d’auteurs locaux en occitan (lus par
l’irremplaçable Christian Saüm-Decuns) et en français (lus par les irremplaçables élèves de l’école).
Un très beau moment qui s’est clos dans le crépuscule très avancé par un apéritif joyeux sur la
place du village. Un rendez-vous qui mérite de devenir régulier.
• M. Larrieu est venu lundi 8 novembre pour la photo de classe. Il a voulu jouer avec les lumières
extérieures, et ça devrait donner un beau résultat.
• Nous continuons tous les mercredis à mener les Conseils de Vie d’École (sur une idée de la
géniale maîtresse !) dans lesquels nous tentons d’inciter les élèves à libérer leur parole de façon
constructive non seulement pour régler les désaccords et problèmes dans les classes ou dans la
cour de récréation, mais aussi pour proposer et mettre en application des projets qui leur tiennent
à coeur.
• Les ateliers du lundi, que nous avons proposés à l’initiative de Maîtresse Sylvie lors des Conseils
de Vie d’École du mercredi, sont en roulement : différentes activités sont proposées aux enfants
pour une durée de 3 ou 4 semaines, de manière à ce que tout le monde puisse y participer. Entre
jeux de société pédagogiques, jeux de construction, lecture, projets de construction (nichoirs,
cabanes, hôtel à insectes) : les enfants proposent, élaborent, font des recherches documentaires et
font valider leur projet à la suite d’un exposé lors d’un conseil de vie d’école. Il n’y a plus qu’à
manier scie, marteau et tournevis pour construire. Les petits et les grands coopèrent, s’entraident,
se disputent aussi, mais ils argumentent. Ce sont des moments très intéressants à observer et
auxquels nous nous mêlons avec plaisir !
• Cette année, Patricia Derrey, infirmière scolaire au collège Saint-Exupéry de Condom s’est
associée aux deux enseignants de l’école pour l’élaboration d’une série de séances concernant
l’hygiène de vie et la santé des enfants : comment être et comment rester en bonne santé, aussi
bien physique que mentale ? C’est ce que nous essaierons d’élucider ensemble. Elle interviendra
donc plusieurs mardis de suite dans la classe de Mme Lébé et dans celle de M. Grenier.
• Mme Zamora, la maman de Martial, nous a offert plusieurs kilos de différentes variétés de
pommes, ce qui a permis de comparer leurs qualités, de les cuisiner sous différentes formes
(crumble, tartes tatin, ...). Nous la remercions chaleureusement.
• Nous avions le projet de profiter des différentes nationalités présentes dans nos classes pour
faire intervenir les parents dans le cadre d’une lecture de contes dans différentes langues. Nous
mettons cette activité en suspens, dans l’attente de jours sanitairement meilleurs...
• Nous avons cependant décidé de garder la lecture d’histoire des grands chez les petits : ce sera
le vendredi, et c’est toujours un moment d’échange intéressant, car les grands se mettent un peu
la pression pour bien lire aux petits, qui les jugent ensuite de façon impitoyable ! (j’exagère un
peu…)
• Notre gentille et très compétente conseillère pédagogique Lucie Boué est venue et reviendra
travailler avec nous pour tester dans la classe de Mme Lébé le Visibiléo, une méthode intéressante
d’étude de la compréhension de textes et pour mesurer l’impact de l’utilisation de la phonétique
sur l’orthographe des élèves, parce que M. Grenier adore les expériences...
• La classe de CE2-CM1-CM2 s’est à nouveau lancée, car elle espère en venir à bout cette année,
dans le projet pêche proposé par la Fédération Départementale de Pêche du Gers. Pour l’instant,
sous la conduite de Johann Allard, tout semble bien parti : étude de la ripisylve, du cycle de l’eau
et bientôt l’anatomie du poisson. Il y a de la dissection de tête de poisson dans l’air !
• Dans le cadre de l’éducation au développement durable, Mme Lébé est en train d’étudier les
actions à mettre en place, en association avec la Mairie, pour obtenir le label É co-école . Il y a un
beau dossier à remplir et on en reparle la prochaine fois.
• De nombreuses activités prévues en début d’année, impliquant la présence de public (randonnée
gourmande, petit-déjeuner de Noël, soirée Potage et Poésie) sont mises en suspens au vu des
restrictions sanitaires.
• Le 7 décembre, nous irons à la salle des fêtes de Montréal pour assister à la représentation d’une
pièce de théâtre proposée par la compagnie « la Boîte à Jouer ». Elle s’intitule « Femmes-Pirates ».
Fabienne, la directrice de l’école de Montréal, qui a transposé ce texte en BD, se propose de venir
initier les enfants à cet art pendant une après-midi. Elle est en attente d’autorisation hiérarchique.
• Le mercredi 15 décembre au matin, nous proposerons à nos élèves adorés un petit-déjeuner de
Noël dans la cantine de l’école. Des gaufres, des confitures offertes par les parents, des
clémentines, de la pâte à tartiner maison… Encore un chouette moment à index glycémique élevé !
• Nous allons reprendre contact avec M. Marmus et M. Camilieri pour les deux projets dont nous
vous rappelons ci-dessous les bases (copier-coller du conseil d’école de juin 2021! ). On devrait pouvoir
avancer cette année :
Nous avons initié une action avec M. Marmus de Cassaigne. Son travail autour de la médiation
animale auprès de personnes fragiles ou handicapées nous intéresse dans le cadre de la
découverte du handicap. Nous avons élaboré avec lui un projet de décoration de son camion
itinérant, autour de peintres dont la peinture est vivante, joyeuse et dynamique : Joan Miro et
Keith Haring.
En parallèle de cette action, nous sommes entrés en contact avec M. Camilieri, responsable d’une
antenne de l’association LADAPT, qui s’occupe de l’insertion sociale des personnes handicapées.
Elle a créé un outil, la handi-malette, dont la finalité est de faire découvrir les différents types de
handicaps.
• M. Grenier assistera à un stage de formation continue les 22-23-25-29-30 novembre et 2
décembre. Il laissera humblement sa classe à une stagiaire en formation, Kelly, qui s’occupera
gentiment de tous ces enfants merveilleux qui font le sel de notre vie professionnelle:) et devrait
leur proposer des activités inédites !
Après, peut-être que je reviendrai…
• Enfin, parce que c’est parfois le moment de passer le relais, de passer à autre chose, Flora
Grandjean transmet les codes du réseau social infernal qui donne des informations sur l’école
dans le but de l’alimenter. Mme Camilieri se propose d’essayer…
• Les parents d’élèves demandent à pouvoir accéder au menu de la cantine de la semaine en cour.
M. le Maire leur répond qu’il leur sera envoyé par mail.
Et Voilà !
Il est 20h30, l’heure de clore, de sortir les chips et les boissons et de discuter à bâtons rompus !.
Nous vous souhaitons à toutes et tous (et très en avance!)
d’excellentes vacances de Noël, un bon début d’année 2022.
Nous vous donnons rendez-vous le Mardi 8 mars 2022 dès 19
heures pour le deuxième conseil d’école qui se déroulera en l’école
de Cassaigne, là-haut sur la colline!

Conseil d’école du mardi 15 juin 2021

________________________________________________________________________________________________

École de Cassaigne

Les effectifs

Actuellement, l’école compte 2 TPS (nés en 2018), 6 PS (nés en 2017), 8 MS (nés en 2016) et 6 GS (nés en 2015), ce qui nous amène à 22 élèves, 20 comptabilisés par la hiérarchie. C’est un effectif confortable qui nous permet de travailler dans l’efficacité et la sérénité.

Les effectifs prévisionnels pour la rentrée de septembre 2021 sont estimés à 24 élèves : 11 PS (nés en 2018), 5 MS (nés en 2017) et 8 GS (nés en 2016).

Le budget

Au 31 mai, il y avait 3241,13 € sur le compte de la Coopérative Scolaire. Les recettes correspondent au versement de la subvention de 500 € de la mairie de Larressingle (qu’elle en soit vivement remerciée!) et à la part qui nous est dévolue du bénéfice du repas de Carnaval 2020 (266€).

Les dépenses correspondent au paiement des photos scolaires à M. Larrieu (456 €), au paiement des intervenants du musée du Paysan Gascon (44 €) et à l’équipement en vidéoprojecteur (184€). Il nous reste quelques petites choses à payer : les intervenants de la maison de l’eau et du CPIE – 2 animateurs pour 2 demi-journées à l’école + la journée du 5 juillet (374€) - Pour information, le

coût total de ces activités est de 1210€. Le bus pour la journée du 5 juillet nous coûte 270€.

Les travaux

  • Nous remercions la Mairie pour avoir bouché les trous dans la cour, mais… il y en a de nouveaux !
  • Mme Pujos et M. Bastien sont venus aider à l’installation du vidéo-projecteur et je les en remercie.
  • Pour les grandes vacances, serait-il possible de changer la boîte aux lettres qui prend l’eau ?
  • Il faudrait aussi songer à changer la sonnette (dont le fonctionnement est très aléatoire), ou à installer un système de cloche.
  • Les murs du couloir sont peut-être à remettre à neuf.
  • Enfin, quelques réparations sur le grillage et les poteaux qui le maintiennent sont à envisager.
  • Le projet de l’année gravite autour des arbres et des petites bêtes. Nous continuons à aller observer les changements de la nature à travers l’observation des arbres du parc du château. Après les phasmes et les escargots, nous avons travaillé sur les coccinelles, les fourmis, les abeilles, les chenilles et les papillons.
  • Les séances de cinéma et de théâtre ont été annulées.
  • Le projet «   poneys   » continue : des panneaux réalisés par les enfants ont été installés autour de l’enclos. Une dernière rencontre avec les poneys est prévue en toute fin d’année.
  • Les interventions conjointes du CPIE (Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement) et de la maison de l’eau de Jû-Belloc ont eu lieu le 9 mars et le 1er avril. Nous avons travaillé sur l’eau, les arbres et les insectes. Le 5 juillet, nous irons passer la journée à la Maison de l’Eau de Jû-Belloc (report du 4 juin pour des raisons sanitaires). Nous poursuivrons la découverte de ces petites bêtes qui nous intéressent tant.
  • Nous avons reçu deux intervenants du Musée du Paysan Gascon de Toujouse. Ils nous ont permis d’observer de vraies abeilles au travail en toute sécurité grâce à une ruche pédagogique et de fabriquer des bougies en cire d’abeille pour la fête des mères.
  • Nous avons fait l’expérience du test salivaire le 7 juin, mis en place par le Centre de Médecine Scolaire. Aucun cas positif n’a été détecté.
  • L’exposition dans le village de Cassaigne réalisée l’an dernier par les élèves de la classe devrait être installée très prochainement. MmePujos précise qu’elle devrait l’être dans la semaine pour que les enfants puissent en profiter avant les grandes vacances.
  • Enfin, en raison du protocole sanitaire, les GS ne peuvent pas aller passer une journée au CP comme les autres années. Ils visiteront l’école Pierre Gabriel de Mouchan hors temps scolaire le mercredi 30 juin. Les futurs petits quant à eux visiteront l’école de Cassaigne hors temps scolaire le 30 juin également.

Activités de la classe

École Gabriel de Mouchan

Les effectifs

On continue, avec des effectifs stables, pour notre plus grand plaisir. Nous avons actuellement 36 élèves dans l’école (un CM2 est arrivé début juin): 9 CP, 7 CE1, 6 CE2, 7 CM1, 7 CM2, ce qui correspond à 16 élèves chez MmeLébé et 20 élèves chez M. Grenier.

Pour l’année prochaine, nous devrions avoir quelques élèves supplémentaires, en dehors des 6 GS attendues. Pour l’instant, il y en a 3 supplémentaires, 2 CP et 1 CE1, soit 38 élèves.

Le Budget

Le compte est crédité d’une somme de 4761,48 €. Cette somme importante est toujours le fait de la mise en sommeil des activités de l’année dernière. Elle inclut désormais l’aide financière de la mairie de Larressingle (1000€), que nous remercions grandement, et l’aide financière de notre mairie adorée (955€). Un audit de la comptabilité de l’école par l’OCCE (Office Central de la Coopération à l’École), qui aide à la gestion et centralise les écoles adhérentes, se tiendra la semaine prochaine.

Les travaux

L’école tient encore debout et Monsieur le Maire nous a informés de la validation du permis de construire. D’une part les toilettes de l’école seront entièrement rénovées. Les travaux devraient débuter pendant les vacances de Toussaint (un préfabriqué sanitaire sera installé dans la cour de l’école). D’autre part la nouvelle pièce à destination des activités des NAP et de l’école qui se trouvera dans le préau le plus proche de la cantine devrait voir le jour prochainement, peut-être pendant les vacances d’été. Le goudronnage de la cour devrait suivre. Que la Municipalité soit remerciée pour tout cela !

À côté de ces chantiers pharaoniques, l’humble directeur de l’école demande à la Mairie s’il pourrait avoir un ordinateur portable digne de ce nom pour finir sa carrière dans le cadre idyllique mouchanais. En effet, avec son écran dont la diagonale mesure 25 cm et le temps de chargement d’un courriel proche de 3 minutes, ça devient un peu pénible pour ses yeux et sa patience. Un grand écran, ce serait bien.

Maîtresse Sylvie, qui a toujours plein de bazar à ranger, a fait la demande d’une étagère pour sa classe.

Les activités de l’école

  • Nous avons poursuivi avec plus ou moins de régularité (situation sanitaire et organisation dumaître obligent !) la correspondance avec l’école de Montreuil. C’est un exercice difficile, car nos classes ont des effectifs assez différents (19 – 26), c’est un CM1 et nous avons un triple niveau et il faut de la régularité dans le temps. Bref, c’est une activité intéressante pour peu qu’elle soit complètement intégrée dans un plan de travail et d’apprentissage rigoureux. Nous renouvellerons peut-être, mais pas tout de suite.
  • Emma, notre éducatrice en EPS, future maman dès mi-juillet, vaque à ses occupations etretrouvera les élèves dès octobre. Nous lui souhaitons les plus beaux échanges heureux et souriants avec son bébé.
  • Nous continuons tous les mercredis à mener les Conseils de Vie d’École (sur une idée de la géniale maîtresse !) dans lesquels nous tentons d’inciter les élèves à libérer leur parole de façon constructive non seulement pour régler les désaccords et problèmes dans les classes ou dans la cour de récréation, mais aussi pour proposer et mettre en application des projets qui leur tiennent à cœur.
  • Les ateliers du lundi, que nous avons proposés à l’initiative de Maîtresse Sylvie lors des Conseilsde Vie d’École du mercredi, sont en roulement : différentes activités sont proposées aux enfants pour une durée de 3 ou 4 semaines, de manière à ce que tout le monde puisse y participer. Entre jeux de société pédagogiques, jeux de construction, lecture, projets de construction (nichoirs, cabanes, hôtel à insectes) : les enfants proposent, élaborent, font des recherches documentaires et font valider leur projet à la suite d’un exposé lors d’un conseil de vie d’école. Il n’y a plus qu’à manier scie, marteau et tournevis pour construire. Les petits et les grands coopèrent, s’entraident, se disputent aussi, mais ils argumentent. Ce sont des moments très intéressants à observer et auxquels nous nous mêlons avec plaisir !
  • Durant cette période, un ingénieur du CNES (Centre National d’Études Spatiales), M. Rubio, estvenu du centre d’Aire-sur-Adour pour présenter sur 3 sessions l’utilisation des ballons stratosphériques dans le cadre de l’étude du dérèglement climatique, ainsi que l’exploration spatiale. Thomas Pesquet n’était pas loin et des projets concrets (pour la classe de CE2-CM1CM2) sont en attente de validation pour l’année prochaine.
  • Patricia Derrey, infirmière scolaire au collège Saint-Exupéry de Condom s’est associée à moidans la classe des grands pour mettre en place une série de séances concernant l’éducation affective et sexuelle des enfants, du respect de l’autre, des différences et des relations fillesgarçons. Les échanges furent riches et dynamiques et les parents ont été invités à discuter de tout cela avec leurs enfants autour d’un livret conçu à la suite de ces séances.
  • Victoria Digon, notre cheffe de chœur préférée mais trop rarement là a finalisé le travail avec lesdeux classes autour des chansons de Julien Joubert.
  • Nous avons aussi cuisiné durant cette période : l’omelette à l’aillet était à l’honneur grâce à l’aillet produit par les CP-CE1 dans les carrés potagers. La cuisine fut faite dans la cour de l’école et le village embaumait le beurre chaud et l’aillet qui blondit. Un joli moment de partage !
  • Il y a eu aussi une expérience de semis de salades qui, malgré les aléas (vacances, isolement, confinement, covid, coup de chaud…), devraient se retrouver dans les assiettes des enfants à la fin du mois.
  • La classe de Maîtresse s’est lancée dans un projet de correspondance locale en envoyant descartes de vœux aux familles des enfants.
  • Après la fermeture de la classe de maîtresse Sylvie durant une semaine à cause du méchantvirus, nous avons nous aussi bénéficié des tests salivaires proposés par le Centre de Médecine Scolaire. Tous les résultats se sont avérés négatifs.
  • Nous avons marché aussi, comme cela devient une habitude, mais pas assez à notre goût ! Nous irons donc dès vendredi 18 à Larressingle, à pied, à partir de la gare de Mouchan. Là-bas, la Municipalité de Larressinglenous offre des activités gravitant autour de la vie médiévale proposée par le Centre d’Histoire Vivante Médiévale de Carcassonne. Qu’elle soit encore une fois remerciée pour ce beau cadeau ! Nous pique-niquerons là-bas (chouette, du zéro déchet !) et reviendrons à pied (10 km dans la journée, trop facile !) à l’école.
  • Nous (les deux enseignants de l’école !) avons participé à une formation pédagogique qui nous apermis d’échanger avec des collègues et surtout de les accueillir dans nos classes respectives pour des échanges et des analyses de pratiques autour de l’écriture chez les CP-CE1 et de la compréhension chez les CE2-CM1-CM2. Une succession de moments très riches qui nous a permis de découvrir de nouveaux outils, de les mettre en place, de les analyser et de les critiquer entre collègues. Des formations comme celle-là, on en redemande ! Nous remercions vivement la conseillère pédagogique, Lucie Boué, qui nous a guidés de main de maître, toujours en souriant !
  • Cette semaine, nous avons débuté les séances de piscine. Elles seront au nombre de six pourchacune des classes, et nous espérons qu’il fera beau. Les séances durent 30 minutes (dans l’eau), et le bassin est réservé à chaque fois pour une seule classe, situation sanitaire oblige. Nous sommes tous très heureux d’y participer.
  • Le projet lecture poétique gravitant autour de la poésie de Joseph Ponthus prévu pour cette find’année, en sa présence, est reporté à l’année prochaine pour la bonne raison qu’il est décédé il y a quelques mois. Nous lui rendrons hommage l’année prochaine, parce que c’était un sacré bonhomme dont les parents de la classe de CE2-CM1-CM2 ont lu les textes, et que, en tant qu’amoureux de ses textes, j’y tiens particulièrement.
  • Nous avons initié une action avec M. Marmus de Cassaigne. Son travail autour de la médiationanimale auprès de personnes fragiles ou handicapées nous intéresse dans le cadre de la découverte du handicap. Nous avons élaboré avec lui un projet de décoration de son camion itinérant, autour de peintres dont la peinture est vivante, joyeuse et dynamique : Joan Miro et Keith Haring. La situation sanitaire ne nous a pas permis d’avancer cette année mais nous comptons bien finaliser l’année prochaine.
  • En parallèle de cette action, nous sommes entrés en contact avec M. Camilieri, responsable d’uneantenne de l’association LADAPT, qui s’occupe de l’insertion sociale des personnes handicapées. Elle a créé un outil, la handi-malette, dont la finalité est de faire découvrir les différents types de handicaps. Ce projet devrait débuter dans de meilleures conditions à la rentrée.
  • Enfin, il nous semble utile et important de nous retrouver entre enseignants, parents,responsables des NAP, représentants des municipalités pour marquer le coup, pour montrer que les relations existent toujours malgré les conditions sanitaires, et simplement pour le plaisir d’être ensemble. Évidemment, en respectant le protocole sanitaire, il va sans dire ! Nous vous proposons donc de nous retrouver avec votre propre verre, vos propres assiettes et vos sourires derrière le masque pour souhaiter bon vent à cette année scolaire qui se termine, le vendredi 2 juillet à partir de 18h30.Ce sera donc une auberge espagnole, chacun ramène un petit quelque chose facile à manger   : tarte, pâté, pain…

Dernière minute : les sourires pourront se faire sans les masques, youpi !

  • Comme il y a quelques années, des parents demandent de faire un sondage pour savoir sicertaines familles seraient intéressées par une navette le mercredi vers le centre de loisirs de La Pélissère à Condom. Nous leur proposons de transmettre un questionnaire.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

A propos de l'école... articles de presse https://www.snuipp.fr/publications/fsc_publications/240